La TV c’est le mal!

*Petite info pour les Bruxellois

En fait, quand on a vu qu’on avait accès à toutes ces chaines il nous a paru évident que ce n’était pas qu’une prise d’antenne mais qu’on avait bien la télé-distribution. On s’est demandé si on aurait à payer la redevance.

Venant de Wallonie et mon chéri de France, on pensait que ça risquait d’être la cas. Hé bien il semblerait que sur Bruxelles elle ne soit pas à payer : source

Quand la musique grogne.

Parlons un peu du musée en lui même : (dont volià le site internet : www.mim.be et le site des nocturnes )

Pour ceux qui voudraient le visiter mon conseil : attendre la nocturne l’année prochaine pour le visiter gratuitement au lieu de regretter une dépense de 6,50€

Le principe de l’écoute est amusant et intéressant mais à mon avis pas assez bien foutu (notamment parce que ça capte souvent mal)

Le problème étant que le son de chaque instrument n’est pas isolé , on écoute des morceaux de musique de l’époque . Souvent on se retrouve à entendre du violon en regardant des clavecins , entendre de la flûte en regardant des tambours etc … On serait bien en peine de voir les différences entre les différents instruments du même groupe.

De plus à part le nom et l’époque de l’instrument très peu d’explications :quelques panneaux historiques , mais pas l’évolution de l’instrument ou bien comment le son se forme dedans , les objets restent très mystérieux , surtout pour les non musiciens comme moi.

Et le plus pénible dans la visite , j’aurais pu faire ma note là dessus , mais j’ai préféré faire joyeux (j’ai déjà déversé assez de bile pour la journée sans voiture) c’est l’accueil. TRES désagréable !

Les vigiles ont oublié d’être aimables quand ils nous ont fait faire demi-tour à l’entrée (en vérifiant nos tickets) pour aller mettre nos vestes et sacs au vestiaires (mince! moi qui croyait pouvoir piquer une contrebasse planquée dans ma poche ) mais en plus au retour sans les vestes le vigile a redemandé les tickets qu’il avait déjà vu et étaient restés dans les vestes . Le plaisir d’emmerder les gens (j’irais même jusqu’à dire emmerder les jeunes , les seniors ne semblant pas eux embêtés plus que ça par le personnel du musée) .

Bref ! une visite amusante malgré tout et après s’être calmés mais pas de quoi payer l’entrée.

un tramway nommé déplaisir.

J’avoue mon dégout de la foule et de la tendance à vouloir faire passer une bouillie humaine grouillante et bruyante pour amusante et à ne pas louper  . Certains évènements amènent la foule mais restent de vrais évènements (non pas la fête de la musique par exemple , mais j’en reparlerai dans longtemps quand ce sera le moment) , le festiblog par exemple (et hop changement de sujet habilement amené) où …hé bien je ne serai pas ,mais pour d’autres raisons .

ps pour les petits malins qui me feraient remarquer que j’ai qu’à pas sortir de chez moi les jours de manifestations pseudo festives : c’est ce que je fais d’habitude , pas folle non plus!

Mais bon , qu’est-ce qu’on ferait pas pour faire visiter Bruxelles à beau papa.