faire son propre carnet

un carnet c’est joli pour présenter des dessins ou emmener avec soi pour faire des croquis , bref les carnets c’est chouette ! Mais ça coute vite cher . Pourtant c’est assez facile à réaliser.

++ Matos :++

  • du papier (ne pas oublier que les pages seront pliées en 2 , donc pour avoir un carnet A4 par exemple il faut des feuilles A3)
  • un bouchon + une grosse aiguille :On plante l’aiguille dans le bouchon , ça permettra de faire des trous dans se faire mal à ses petites mimines.
  • du fil de lin paraffiné (sinon ce ne sera pas assez solide) : on en trouve par exemple chez véritas ou autre magasin où on trouve du fil et du matériel de couture
  • un « L » en carton (faire soi même)

Préparer le nombre de feuilles par cahier : plus les feuilles son épaises et moins il y en aura , par contre on peut faire autant de cahiers qu’on le souhaite. les aligner correctement , et plier toutes les feuilles du cahier en même temps.

Quand on a plié tout les cahiers on prend le premier et on glisse le L en carton à l’intérieur. Il sert à tracer les repères pour les trous où on fera passer le fil.

Pour la solidité du carnet il vaut mieux mettre les trous des extrêmes à environ 1 cm du bord. Pour les autres trous ça varie selon la taille du carnet et ce qu’on veut faire. symétrique ou pas.

Une fois qu’on a les repères sur le L , il suffit de le glisser au centre de chaque carnet, et faire un trou avec l’aiguille à chaque repère. /!\ pour que le trou soit bien droit à travers les différentes couches de papier, il est préférable d’essayer de faire le trou en refermant le plus possible le cahier.

Faire de même avec tout les cahiers.

Ensuite prendre du fil. Pour être sûr d’avoir la bonne longueur de fil , mesurer la largeur du carnet. la longueur du fil = largeur du carnet x nombre de cahiers +1

Passer le fil dans l’aiguille (sortie du bouchon , ou même une autre aiguille) et passer dans le premier trou, de l’extérieur à l’intérieur.puis par l’intérieur dans le trou suivant.

Par l’extérieur , passer dans le trou à même hauteur du 2e cahier.

Passer par l’intérieur et passer dans le trou suivant , par l’extérieur , passer dans le trou à même hauteur du premier cahier. etc…

Une fois arrivé au bout , repasser dans l’autre sens . Le fil doit passer comme ceci à travers les 2 carnets :

Vue de la tranche (ne pas oublier de serrer un peu):

Arrivé au bout on fait un noeud et on passe le fil dans le premier trou du 3e cahier. On passe par l’intérieur et on ressort par le 2e trou. on passe le fil dans les fils des cahiers précédents et on fait une boucle,

On repasse dans le 2e trou du 3e cahier et par l’intérieur on passe par le trou suivant etc…

Répèter la même opération que pour attacher le 3e cahier pour tout les suivants. Faire un noeud à la fin.

/!\ lors de la couture des cahiers , faire attention de bien les mettre dans le même sens pour que ça soit bien régulier.

Et voilà le résultat!

D’après le nombre de feuilles et leur épaisseur , on peut éventuellement voit du jour entre les cahiers quand on l’ouvre mais c’est normal , et ça ne l’empêche pas d’être solide. (exemple sur un autre carnet)

Et bien sûr on peut utiliser différents papiers , différentes tailles de papier plier des pages etc… Mais la base est là . :)

21 comments

  1. Kara says:

    De mon point de vue le plus dur dans la fabrication d’un carnet, c’est encore le choix de la bouteille qui donnera le bouchon ! :p

  2. Ravent says:

    Peu être nul, mais la fabrication d’un carnet et la base en cour d’art, et les plus simple sont souvent les meilleurs.
    Faut savoir se qu’on veut ;)

  3. Elodie says:

    Je suis totalement d’accord avec Ravent. Il est clair que ce n’est pas le genre de carnets que nous sommes habitués à voir, étant donné que nous en apercevons seulement dans les magasins (librairies, …), mais si l’on aime le fait-main … je pense que c’est parfait ! Pour ma part je suis une fan des vieux trucs, donc pour le coup … c’est pas pour moi. Mais je trouve tout ça très astucieux ! Merci beaucoup à la rédactrice de partager ça avec nous !

  4. victor says:

    moi je trouve ça super c’est une des façon que on utilisait autrefois c’est solide si on le fais bien et c’est bien expliqué

  5. barbara says:

    c’est juste qu’il manque la couv, mais sinon ce tuto est très bien expliqué, les mauvaises langues n’ont qu’à aller voir ailleurs !!

  6. Lampe de mercure says:

    Moi je trouve ça super, c’est une bonne idée pour faire un cadeau personnalisé :)

  7. Coragribouille says:

    Merci beaucoup pour cette explication de la couture ^^ c’est bien mieux que de se cantonner aux modèles proposés en magasins ;)

  8. Flo says:

    Bonjour. Je trouve un peu floue l’étape où il faut rajouter le troisième cahier, j’avoue que je ne saisis pas bien comment procéder… Pourriez-vous m’éclairer? J’aimerais tant voir une vidéo de ce tutoriel, croyez-vous qu’un en existe une? Merci mille fois!

  9. Makii says:

    Pour un cahier fin, ça doit marcher bien bien mais si on veut un truc un peu plus gros, c’est sur que c’est pas l’idéal.. Merci en tout cas :)

  10. pacotine says:

    le but est quand même de relier plusieurs cahiers et donc de faire un carnet épais ….. :)

  11. Nathalie says:

    Un petit mot pour vous remercier de toutes ces explications qui m’ont permis de réaliser mon prochain carnet de voyage avec le papier de mon choix.
    Nathalie

  12. aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa says:

    LES GENS QUI CRITIQUENT SONT QUE DES CONSSS !!!!!!!je paris que vous etes pas capte de la faire alors vos bouches

  13. Nourivella says:

    j’aime bien, c’est suuuuper commme carnet et j’aime le fait main autant que je hai tous les modeles cher en librairie. apres on choisi des feuille coloree, quelque gomettes, une couverture qui n’est pas precisee, 1 ou 2 ruban et c’est dans la poche

Laisser un commentaire